•  
    Je t'aime tel que tu es Voici que je me tiens à la porte et que je frappe. C'est vrai ! Je me tiens à la porte de ton coeur, jour et nuit. Même quand tu ne m'écoutes pas, même quand tu doutes que ce puisse être Moi, c'est Moi qui suis là. J'attends le moindre petit signe de réponse de ta part, le plus léger murmure d'invitation, qui me permettra d'entrer chez toi. Je veux que tu saches que chaque fois que tu m'inviteras, je vais réellement venir. Je serai toujours là, sans faute. Silencieux et invisible, je viens, mais avec l'infini pouvoir de mon amour. Je viens avec ma miséricorde, avec mon désir de te pardonner, de te guérir, avec tout l'amour que j'ai pour toi ; Un amour au-delà de toute compréhension, un amour où chaque battement du coeur est celui que j'ai reçu du Père même. Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimé. Je viens, assoiffé de te consoler, de te donner ma force, de te relever, de t'unir à moi, dans toutes mes blessures. Je vais t'apporter ma lumière. Je viens écarter les ténèbres et les doutes de ton coeur. Je viens avec mon pouvoir capable de te porter toi-même et de porter tous tes fardeaux. Je viens avec ma grâce pour toucher ton coeur et transformer ta vie. Je viens avec ma paix, qui va apporter le calme et la sérénité à ton âme. Je connais tout de toi. Même les cheveux de ta tête, je les ai tous comptés. Rien de ta vie est sans importance à mes yeux. Je connais chacun de tes problèmes, de tes besoins, des tes soucis. Oui, je connais tous tes péchés, mais je te le redis une fois encore : Je t'aime, non pas pour ce que tu as fait, non pas pour ce que tu n'as pas fait. Je t'aime pour toi même, pour la beauté et la dignité que mon Père t'a données en te créant à son image et à sa ressemblance. C'est une dignité que tu as peut-être souvent oubliée, une beauté que tu as souvent ternie par le péché, mais je t'aime tel que tu es.
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ne marchez ni plus vite ni plus lentement que votre propre âme. Parce que c'est votre âme qui vous enseignera l'utilité de chaque pas que vous faites. Participer parfois à une grande bataille sera la chose qui aidera à changer le cours de l'histoire. Mais parfois, vous pouvez le faire simplement en souriant, sans raison, à quelqu'un qui passe dans la rue. Sans le vouloir, vous pourriez sauver la vie d'un parfait inconnu, qui pensait aussi qu'il était inutile et qui sombrait dans la désespérance jusqu'à ce qu'un sourire lui donne un nouvel espoir et de la confiance.

        

                                                                                         

     
    « »

  • Commentaires

    1
    Samedi 13 Janvier à 11:54

    Coucou mon "Ange"...Ma tite Patou chérie! Ravie de t'avoir lue, et de savoir que tu t'es remise peu à peu de cette foutue grippe qui sévit partout autour de nous :-))

    Pour ma part, j'ai été épargnée..Oui, mais combien de temps? Arff... Va falloir que je porte un masque?? lol..

     Très jolie ta création et son texte.. Heu.. Ces textes...;-))

    Aujourd'hui assez froid mais pas assez en cette période de l'année; Un bon froid serait utile pour éradiquer quelque peu tous ces "gros" crobes ;-))

    Te souhaite une bonne journée ma chérie, et bon courage quant à ta reprise ;-))

     A bientôt mam'zelle..Et des tonnes de gros gros gros gros bibis tout plein!! Tu en as assez? arrff...

    Ton amie: Chris/Beauty**

     

     

    2
    Lundi 15 Janvier à 23:32

    Bonsoir AngePB

    Jolis tes textes, c'est superbe ainsi que la création :)
    Bel Ange

    Tu créées de jolis tubes, bravo et merci du partage !

    Je te souhaite un très bon mardi, Amitiés Stéphanie.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :